Publication « La construction de la sainteté dans la Chine moderne : la vie du maître bouddhiste Xuyun“

1507-1

La Thèse de Daniela Campo, post-doctorante au GSRL a été publiée. Elle porte sur la construction de la sainteté dans la Chine moderne.

« Comment devient-on un saint dans la Chine moderne? »

Cette interrogation représente le point de départ d’une enquête biographique sur le maître du bouddhisme chinois le plus révéré de l’époque moderne, Xuyun (« Nuage vide », env. 1864-1959): une enquête qui se fonde entièrement sur la tension entre historiographie et hagiographie.

À l’aide de documents historiques et des témoignages de ses disciples, sont retracées ici la vie de cet éminent abbé entre la fin de l’empire chinois et la première décade de l’ère maoïste, ainsi que la genèse de son mythe religieux. Ascète et faiseur de miracles, maître éveillé et abbé éminent, personnage autoritaire et martyr: du récit de la vie de Xuyun se dégage une représentation concrète de la façon dont vivaient les communautés bouddhiques chinoises à cette époque et de la manière dont elles réagissaient aux changements politiques et sociaux. Il émerge surtout le climat d’une époque inquiète, marquée comme elle l’est depuis plus d’un siècle par la tension entre l’héritage de la tradition et les aspirations de la modernité. Outre l’histoire de la vie de Xuyun, c’est aussi l’histoire du récit de cette vie qui est retracée ici – et de l’enquête qui a conduit à déconstruire la biographie religieuse de ce personnage avant de reconstruire sa biographie historique. Ce livre est aussi une histoire sur la façon dont on écrit, et l’on réécrit, l’histoire.

Historienne et sinologue, Daniela Campo est docteur en « Histoire des religions » à l’École Pratique des Hautes Études et membre de l’équipe GSRL (Groupe Sociétés, Religions, Laïcités). Ses recherches portent sur l’histoire du bouddhisme chinois, et de ses élites religieuses et laïques, à l’époque moderne.

Pour plus d’info : http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100617240&

Publication de l’ouvrage collectif “Normes religieuses et genre »

9782200285562FS

La thématique « Genre et religion » est au cœur d’une actualité brûlante quel que soit le contexte confessionnel, que ce soit en lien avec la question du mariage des personnes de même sexe, de la PMA ou de l’avortement, ou encore la question des statuts personnels et des interdits sexuels dans différents pays musulmans. Cet ouvrage est issu du colloque « Normes religieuses à l’épreuve des mutations de genre, 19e-21e siècles », qui s’est déroulé les 30 et 31 mai 2012 à Paris sous la direction de Florence Rochefort et Maria Eleonora Sanna avec le concours du GSRL (Groupe Sociétés Religions Laïcités).

Sommaire:

I. Normes religieuses, Genre et Sexualités. Résistances et adaptations
II. Recomposition des normes. Stratégies des acteurs et mobilisations collectives
III. Genre et enjeux politico-religieux

http://www.armand-colin.com/livre/479575/normes-religieuses-et-genre.php

Cet ouvrage est issu du colloque « Normes religieuses à l’épreuve des mutations de genre (XIXe-XXe siècle) » organisé par le GSRL à Paris le 30 et 31 mai 2012, avec l’aide du CNRS, de l’EPHE et de la Ville de Paris, sous la direction de Florence Rochefort et Maria Eleonora Sanna. Pour consulter le programme du colloque: Colloque Normes religieuses

 

 

 

Publication de l’ouvrage collectif « Nature et Religions »

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la publication de Nature et religions, aux Éditions du CNRS. Cet ouvrage collectif est constitué des actes du colloque de jeunes chercheurs « Ciel et Terre », qui s’était tenu en février 2012 au GSRL. Nous tenons à cette occasion à remercier chaleureusement l’ensemble des contributrices et contributeurs, ainsi celles et ceux qui nous ont offert leur confiance et leur soutien tout au long de ce travail.

Ludovic Bertina, Romain Carnac, Aurélien Fauches et Mathieu Gervais

6763-1632-Couverture

Sommaire

Préface – Catherine Larrère

Partie I : La construction religieuse de la nature

Introduction – Vincent Goossaert

Nature et spiritualité dans l’œuvre de Wu Yun (d. 778) : de la contemplation à la transformation – Olivier Boutonnet

La nature en prise de la surnature : les enjeux du rapport entre la nature et le culte ancestral à Madagascar – Delphine Burguet

La place des catastrophes naturelles dans les mandements épiscopaux en Lorraine au XVIIIe siècle – Sylvie Turchet

Partie II :  Science et désacralisation de la nature

Introduction – Jean-Paul Willaime

Dieu et la vapeur : la désacralisation de la mer à l’heure de la modernisation de la navigation – Nicolas Cochard

La relation Homme / Nature chez Marx, une analyse de Gaston Fessard – Ana Petrache

L’apothéose du monde dans la politique positive d’Auguste Comte – Tonatiuh Useche Sandoval

Partie III : Les religions contre la science ?

Introduction – Séverine Mathieu

La construction chrétienne du statut juridique de l’embryon au Costa Rica et  au Nicaragua – Laura Fuentes Belgrave

Féminisme islamique et écologie : rationalisation religieuse des discours contemporains sur les femmes et la nature – Marjorie Moya

L’argument naturaliste dans le discours du Vatican sur la différence entre les sexes (Jean-Paul II – Benoît XVI) – Romain Carnac

Repenser la technique pour répondre à la crise écologique : L’exemple du discours des papes de Paul VI à Benoit XVI – Ludovic Bertina

Partie IV :  Ecologie et religion

Introduction – Vincent Delecroix

Ésotérisme, nature et spiritualité. Variations autour de la notion d’« écologie spirituelle » – David Bisson

Le discours écologique de la Communauté du Christ, protestantisme libéral et progressiste avec le mormonisme en option – Chrystal Vanel

Les aspects écologiques dans la théologie de la libération latino-américaine – Luis Martínez Andrade

« S’inscrire dans la nature » : nature et sacralité chez les agriculteurs paysans – Mathieu Gervais

Postface – Philippe Portier

 

http://www.cnrseditions.fr/Sociologie–Ethnologie–Anthropologie/6763-nature-et-religions-sous-la-direction-de-ludovic-bertina-romain-carnac-aurelien-fauches-et-mathieu-gervais.html