Election des représentants des doctorants Un message de Martial Vildart

Bonjour à toutes et tous, 
 
Mon mandat de représentant des doctorants du GSRL arrive à son terme. L’expérience a été pour moi très intéressante. J’ai découvert la grande diversité de vos travaux de recherche mais j’ai surtout appris à mieux vous connaitre. Ces deux années auront aussi été l’occasion de travailler en partenariat et de mieux comprendre le fonctionnement d’un laboratoire et les enjeux auxquels il doit faire face. Les séminaires des doctorants ont toujours été des matinées agréables, joyeuses et riches intellectuellement. Je vous remercie pour ces bons moments passés ensemble.
 
Il nous faut maintenant élire les deux nouveaux représentants pour les deux années à venir.
Si certain.e.s d’entre-vous sont intéressé.e.s, veuillez m’en informer par retour de mail. 
 
Très bonne journée à tous ! 
Martial                                                                                         (martial.vildard@hotmail.fr)

12 mars – Séminaire interne du GSRL et apéro des post-docs et docs. associés

Bonjour à tous et à toutes,

Le séminaire interne du GSRL aura lieu le jeudi 12 mars de 14h à 17h au Campus Condorcet, en salle 0.010 du bâtiment Recherche Nord (rez-de-chaussée) autour de l’ouvrage Les minorités religieuses en France sous la direction d’Anne-Laure Zwilling, avec Joëlle Allouche-Benayoun et Rita Hermon-Belot, auquel plusieurs d’entre-nous ont collaboré.

Nous proposons aux postdocs et aux docteur.es associé.es du GSRL de se retrouver après le séminaire (à 17h) dans la salle des réunions du GSRL (bâtiment Recherche Nord, au 5ème étage) pour un apéro informel et participatif. Cela pourra être l’occasion d’apprivoiser les locaux du GSRL et de parler de nos projets communs : le séminaire des postdocs, une journée d’études à organiser avec une publication éventuelle, et d’aborder les questions pratiques que vous vous posez sur la vie de postdocs.

Pour redémarrer le séminaire des post-docs, nous vous proposons de commencer lors d’une prochaine séance par un thème qui parle à tout nouveau docteur.e : « Comment publier sa thèse de doctorat?« . Pourriez-vous confirmer par un retour de mail si ce thème vous intéresse et si vous souhaitez participer à ce séminaire. Nous nous occuperons de notre côté de la recherche des personnes qui pourraient être des intervenants intéressants pour nous (des éditeurs ou des doctorant.es ayant déjà fait des démarches de publication).

Bon travail à vous !

Kristina & Marc

Pour nous joindre :
Kristina : kristina.kovalskaya@gmail.com
Marc : marc.lebranchu@laposte.net

Deux nouveaux docteurs au GSRL

Muhammad TOUSEEF a brillamment soutenu, lundi 03 février, sa thèse sur :  » Les Rituels soufis à Multan du XIXe siècle à nos jours : une étude du Sharh Mufaṣṣal Qawl-i Faṣl fī al-Bay‘a wa al-Samāʿ de Maulānā ʿUbaydullāh Multānī (m.1305/1888) et son héritage aujourd’hui « , sous la direction de Thierry Zarcone.

Son étude traite des rituels soufis à Multan pratiqués par l’ordre Chishtiyya ʿUbaydiyya à partir du 19ème siècle jusqu’à nos jours. S’appuyant sur un traité composé par ʿUbaydullāh Multānī, le maître éponyme, l’étude explore à la fois le bayʿa (rituel d’initiation) et le samāʿ (concert spirituel) selon la perspective doctrinale de l’auteur et du point de vue pratique des shaykhs chishtis ʿUbaydī contemporains. Elle analyse en détail la conception que se fait ʿUbaydullāh du bayʿa et du samāʿ dans son traité. Pour ce faire, Muhammad s’est efforcé de restaurer le Sharḥ Mufaṣṣal Qawl-i faṣl fi l-Bayʿa wa-l-Samāʿ par une étude approfondie de son manuscrit. Le Sharḥ Mufaṣṣal est l’une des oeuvres les plus significatives de ʿUbaydullāh dans laquelle il tente de réinterpréter les règles et règlements de bayʿa et de samā de manière à intégrer la sharīʿa à la ṭarīqat.

Kristina KOVALSKAYA, a elle-aussi brillamment soutenue vendredi 07 février sa thèse intitulée :  » Sainte Connaissance ? Faire de l’expertise des religions en Russie postsoviétique « , sous la direction de Philippe Portier et Stéphane Dudoignon

La relation entre le savant et le politique constitue une problématique classique en sociologie. Cette étude y contribue, en examinant la question de l’expertise du fait religieux dans la Russie contemporaine. Relativement peu étudiée, la construction du savoir sur le religieux participe à la création des croyances politiques. En Russie contemporaine, ce processus est marqué par les contraintes imposées aux experts par la présence de l’Église orthodoxe russe dans l’espace public dont le rôle est prédominant, et par la lutte contre le terrorisme associée aux acteurs religieux, essentiellement musulmans. L’autonomie de l’expert devient alors problématique et doit faire l’objet d’une réflexion. À travers une étude des archives de la période soviétique et une enquête sociologique majoritairement qualitative, Kristina a exploré les milieux des experts du religieux, le contenu de leurs productions et l’application de leurs expertises dans des situations variées, comme leur utilisation au sein d’un tribunal, leur diffusion par les médias ou leur exploitation par des commissions d’État sur les affaires religieuses. L’enquête montre que le pouvoir russe, malgré le contrôle souverain qu’il souhaite exercer sur les intellectuels et la production des savoirs, a besoin de légitimer ses décisions concernant le domaine religieux par le savoir académique.

 

Bienvenu aux deux nouveaux docteurs au sein du groupe des docteurs associés au GSRL, où ils pourront désormais poursuivre leur travail de recherche.

Les séminaires du GSRL

Le prochain séminaire du GSRL, se tiendra le
 
jeudi 6 février 2020 de 14h à 17h, en salle du Conseil, bâtiment EPC 6è étage
Danny Tromm
interviendra à propos de ses ouvrages Persévérance du fait juif (EHESS-Gallimard-Seuil, 2019) et La France sans les juifs (PUF, 2019),
avec comme discutantes : Martine Cohen et Sophie Nordmann.
 
Les séminaires qui n’ont pu avoir lieu en décembre et janvier ont été déplacés aux dates suivantes :
 
Jeudi 26 mars 2020 de 14h à 17h :
Pierre Emmanuel Roux,
interviendra sur le thème  : “André Kim Taegòn (1821-1846) : premier prêtre coréen”.
 
Jeudi 11 juin 2020 de 14h à 17h :
Florence Bergeaud-Blackler et Silvia Serrano,
interviendront sur le thème : « Norme, islam et marché halal, perspective globale et exemple russe« .


Prochain Atelier des doctorants du GSRL

Le prochain Atelier des doctorants aura lieu
 
mercredi 5 février à 10h30,
dans les locaux du GSRL, sur le site du campus Condorcet
Bâtiment nord ,5ème étage, M° Front Populaire (Ligne 12)
 
A cette occasion nous échangerons autour de quelques techniques d’enseignement. L’idée est de partager nos expériences, trucs et astuces, quant à l’organisation de TD lors desquels de petits groupes d’étudiants présentent des exposés ; format très fréquent. Chercheurs, nous sommes aussi fréquemment amenés à enseigner sans la moindre formation. Cet atelier peut être l’occasion d’évaluer ses propres pratiques et d’en découvrir de nouvelles. 
 
J’espère vous retrouver nombreux  pour ce séminaire du 5 février et vous souhaite une excellente semaine. 
 
Martial Vildard

Le « Carnet » est de retour

Bonjour à toutes et à tous,

Après une petite période d’absence, et depuis le Campus Condorcet où le GSRL est désormais installé, le Carnet hypothèse des doctorants et post-doctorants du GSRL est de retour.

Au programme (à venir)

  • le calendrier des séminaires internes,
  • les ateliers thématiques des doctorants et des post-doctorants,
  • l’annonce des soutenances à venir,
  • une présentation de recherches en cours pour valoriser vos travaux,
  • et toute une gamme d’informations pratiques utiles aux doctorants ou aux post-doctorants.

Atelier doc/ post-doc vendredi 22 mai 2015

Chers amis,

C’est avec plaisir que je vous fais suivre le programme communiqué par Carlotta Gracci pour la prochaine journée doc/post-doc.
 » Nous nous retrouvons pour notre atelier des doctorants ce 22 mai de 10h-12h30 en salle 255.
Programme de la matinée :
– Retours des derniers conseils de laboratoires et actualités.
– Présentation d’Anne Lancien, doctorante sous la direction de Philippe Portier. « La Ligue de l’enseignement : une laïcité au pluriel ? Problématique, plan, questions méthodologiques autour d’une thèse ».

L’après midi se déroulera le séminaire des post-doctorants qui est ouvert à celles et ceux qui souhaitent y assister :
13h30-16h30, 

Au programme, deux interventions :

L’interdisciplinarité : une pratique en question

Sabrina Pastorelli, « L’approche interdisciplinaire et comparative dans l’analyse des politiques publiques à l’égard du religieux en Europe »

Techniques d’enquêtes et choix méthodologiques dans l’enquête de terrain

Romain Sèze, « De la “défiance” des enquêtés et des incidences (méthodologiques) sur la construction de l’objet »  »

Bonne semaine et  bien à vous,

Clémence

Annonce de séminaires

Chers amis,

A la demande de Maryam Mouzzouri, je vous transmets bien volontiers l’annonce suivante:

 » Charles Tenenbaum, Claire Bisiaux (Science Po) et moi-même avons mis en place un groupe de recherches intitulé « Religions et multilatéralisme ». Il s’agit d’un partenariat entre le GRAM (Groupe de recherche sur l’action multilatérale de l’AFSP) et le GSRL. Dans le cadre de ce groupe de recherches nous organisons un séminaire par mois sur une thématique qui met l’accent sur la contribution des acteurs à vocation confessionnelle aux logiques de l’action multilatérale.

Pour de plus amples informations sur ces séminaires, je vous propose de consulter notre page web à partir du lien suivant: http://www.sciencespo.fr/ceri/fr/content/religions-et-multilateralisme​ »

Bien à vous,

Clémence

Séminaire doct/post-doc 17 AVRIL 10h-avec J-F MAYER

Chers amis,

le prochain séminaire doct/post-doc aura lieu le vendredi 17 avril 2015, au GSRL, (site Pouchet), de 10.00 à 12.30 en salle 255. L’accueil se fera dès 9.30 autour d’un café.

Je vous fais suivre le message que Carlotta  Gracci a envoyé pour nous présenter l’invité de ce  séminaire du 17 avril, M. Jean -François Mayer.
« Sa ( celle de Jean-François Mayer) carrière est un exemple intéressant de polyvalence et d’ouverture hors du cadre strictement universitaire : enseignant à l’université de Fribourg, il est aussi analyste et consultant, fondateur d’un cabinet d’études stratégiques, JFM Recherches et Analyses qui effectue des travaux de recherche et d’analyse pour des administrations publiques, des entreprises et des institutions scientifiques. Il a également fondé l’Institut Religioscope, qu’il dirige aujourd’hui. Je vous renvoie sur Religioscope, le site indépendant et bilingue qui en recueille les informations et études.

Pour notre séminaire conjoint qui affronte les question de méthode et de posture, Jean-François Mayer nous propose une présentation intitulée : « Un historien sur le terrain des sociologues: étudier les mouvements religieux contemporains, entre recherches et controverses« .
Pour reprendre ses mots lors de notre échange : « Le point de départ de ma recherche, dans les années 1990, a été l’étude des « sectes », « non-conformismes religieux », « nouveaux mouvements religieux ». Par la suite, j’ai élargi de plus en plus, même si ces sujets continuent de m’intéresser fortement. Je pense qu’une réunion telle que celle que nous aurons serait une bonne occasion de revenir à ces expériences initiales, à leurs conséquences à long terme et aux leçons que j’en tire – à la ligne de conduite que j’adopte aujourd’hui dans ma recherche, et qui est autant le fruit d’expériences cumulées que d’une attitude de principe qui s’est progressivement dégagée. »

Nous vous attendons nombreux vendredi,

Bien amicalement

Clémence