Publication « La construction de la sainteté dans la Chine moderne : la vie du maître bouddhiste Xuyun“

1507-1

La Thèse de Daniela Campo, post-doctorante au GSRL a été publiée. Elle porte sur la construction de la sainteté dans la Chine moderne.

« Comment devient-on un saint dans la Chine moderne? »

Cette interrogation représente le point de départ d’une enquête biographique sur le maître du bouddhisme chinois le plus révéré de l’époque moderne, Xuyun (« Nuage vide », env. 1864-1959): une enquête qui se fonde entièrement sur la tension entre historiographie et hagiographie.

À l’aide de documents historiques et des témoignages de ses disciples, sont retracées ici la vie de cet éminent abbé entre la fin de l’empire chinois et la première décade de l’ère maoïste, ainsi que la genèse de son mythe religieux. Ascète et faiseur de miracles, maître éveillé et abbé éminent, personnage autoritaire et martyr: du récit de la vie de Xuyun se dégage une représentation concrète de la façon dont vivaient les communautés bouddhiques chinoises à cette époque et de la manière dont elles réagissaient aux changements politiques et sociaux. Il émerge surtout le climat d’une époque inquiète, marquée comme elle l’est depuis plus d’un siècle par la tension entre l’héritage de la tradition et les aspirations de la modernité. Outre l’histoire de la vie de Xuyun, c’est aussi l’histoire du récit de cette vie qui est retracée ici – et de l’enquête qui a conduit à déconstruire la biographie religieuse de ce personnage avant de reconstruire sa biographie historique. Ce livre est aussi une histoire sur la façon dont on écrit, et l’on réécrit, l’histoire.

Historienne et sinologue, Daniela Campo est docteur en « Histoire des religions » à l’École Pratique des Hautes Études et membre de l’équipe GSRL (Groupe Sociétés, Religions, Laïcités). Ses recherches portent sur l’histoire du bouddhisme chinois, et de ses élites religieuses et laïques, à l’époque moderne.

Pour plus d’info : http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100617240&

Programme de l’atelier du 15 Novembre

Le prochain atelier doctorant se tiendra le vendredi 15 Novembre.

Nous aurons l’occasion d’écouter dans un premier temps :

Ana Petrache à partir de 10h30 nous parler des  » catholiques français et le marxisme, le projet intellectuel de Gaston Fessard, SJ »

La seconde partie de notre atelier qui débutera à 14h sera consacrée en priorité à l‘accueil des nouveaux doctorants du GSRL, mais pas seulement puisque :

  • Laurence Mabit présentera le laboratoire et répondra à toutes vos questions concernant son organisation.
  • Puis nous accueillerons Danièle Breseghello et Martine Cohen qui nous présenteront l’histoire institutionnelle et l’évolution des thématiques analysées par notre laboratoire.

Enfin, comme il est de coutume au début de chaque année, je vous propose que nous allions prendre un verre de l’amitié à partir de 17h30-18h00 (pour que les doctorants étant pris la journée puissent nous rejoindre) au Must, qui se trouve à l’angle de la rue Pouchet et de la rue de la Jonquière.